Isabelle Fesquet

Isabelle, conteuse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA« J’ai découvert le conte en 1995 à la BCD de l’école de mes enfants. La ville où je vivais à cette époque offrait des stages soit de gestion de bibliothèque, soit de contes. Mon choix était fait et j’ai plongé dans la marmite avec surprise et délectation grâce à Michèle Chaumont qui m’a tenu la main, ainsi que quelques autres. A plusieurs stagiaires nous avons créé une association qui existe toujours… mais sans moi puisque j’ai quitté cette ville depuis longtemps.
Sur mon chemin, j’ai croisé du beau monde : Michel Hindenoch, Pascal Quéré, Didier Kowarsky, Marc Buléon, Marien Tillet et Julien Tauber, Gigi Bigot et Pépito Matteo, Clara Guennoun et Marie-France Duflot, et d’autres encore qui m’ont écoutée, encouragée, ou avec qui j’ai partagé des moments inoubliables.
J’ai semé quelques histoires au fur et à mesure de mes pérégrinations en France ou à l’étranger.
Je suis aussi parfois sortie de la marmite pour voir ce qui se passait ailleurs…
Mais le conte m’a rattrapée en Auvergne où je vis maintenant.
Depuis 2014, avec ma boite à histoires, mon violon et d’autres instruments, je raconte pour petits et grands, malades et bien-portants. Mes histoires parlent de nous, de nos petitesses, mais aussi nos grandeurs : on rit, on rêve, on s’émeut, on s’effraie, on se rassure, et surtout on est ensemble pour un moment de partage. Parfois, je chante, plutôt des chants traditionnels que nous pouvons reprendre ensemble et parfois aussi je m’accompagne d’un djembé, d’un udu, ou de tout autre instrument qui me passe sous la main…
Sur mon chemin, j’ai aussi croisé une clown au nez rouge qui aime aussi coucher les mots sur le papier et nous avons décidé de cheminer ensemble au sein de Mélimélomanilémo.

J’ai également rejoint le Collectif Oralité Auvergne, collectif de conteurs professionnels et amateurs.